Attentats aux Etats-Unis : Un terroriste venu du Faso

dimanche 27 novembre 2011

Une information est passée presqu’inaperçue dans les médias internationaux et sûrement dans les médias burkinabè. C’est celle concernant l’Américain Derek Stansberry, 27 ans et vétéran de guerre en Afghanistan et en Iraq ayant résidé au Burkina Faso.

Le mardi 27 avril dernier, un vol de compagnie américain Delta de Paris se rendant à Atlanta a été détourné vers l’aéroport international de Bangor dans l’Etat du Maine.
En effet, donnant des sueurs froides aux autres passagers, Derek Stansberry a affirmé aux policiers à bord de l’avion qu’il portait une bombe dans ses bagages en plus d’avoir un faux passeport.

Immédiatement, les policiers ont isolé Derek à l’arrière de l’avion et le vol a été dérouté vers l’Etat du Maine. Pour minimiser une éventuelle explosion, les policiers ont avec l’aide des passagers construit un barrage de couverture autour du sac que portait Derek. Une fois l’avion atterri, Derek et ses bagages ont été fouillés de fonds en comble mais pas de bombes. Le père de Derek comme tout bon père a affirmé que son fils "est un bon garçon" et "n’est pas un terroriste".

Derek travaille pour la compagnie américaine dénommée R4 Inc. Cette dernière œuvre dans la formation de militaires de guerre. Cette dernière compagnie accompagne également les actions militaires américaines en Afrique, a affirmé Vince Crawley, l’adjoint du représentant de AFRICOM (Commandement Américain en Afrique).

R4 a décliné tous commentaires sur cet accident et concernant l’un de ses employés et leurs activités militaires au Burkina.
L’an dernier, le Département d’Etat américain avait affirmé que le Burkina Faso " a le potentiel de devenir un refuge sûr pour les terroristes ".

Selon le New York Daily New, un responsable du contre-terrorisme a déclaré que : " Des personnes peu recommandables transitent probablement par le Burkina Faso, un pays qui est près des points chauds d’Al-Qaida ". Le journal précise également que Derek rentrait d’un séjour de trois mois en Afrique. D’ailleurs, ce dernier a été arrêté et inculpé pour activité terroriste.

Même si cet incident est passé inaperçu, nombreux sont les Américains qui ont retenu leur souffle et eu des sueurs froides lorsque le samedi 1er mai, le citoyen américain Faisal Shahzad a dissimulé dans sa voiture une bombe artisanale. Voulant s’assurer que son œuvre fera un maxi de victimes, il a abandonné son véhicule à Times Square, l’un des quartiers très fréquentés de New York.

Heureusement, la bombe n’a pas explosé et Faisal a été arrêté et incarcéré pour terrorisme et tentative d’utilisation d’armes de destruction massive. Il risque la prison à vie.


Actualités Burkina-ntic

  • Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son bac. quelle filière est bien ? Voir l'integralité
  • Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique Voir l'integralité
  • Astuces techniques du jour : comment modifier un fichier PDF en word Voir l'integralité
  • Université Ouaga 2 : Les meilleurs étudiants reçoivent des tablettes, dernière génération Voir l'integralité