La pollution à Ouaga : 13.000 décès et 200 cancers chaque année

dimanche 27 novembre 2011

Une étude menée à Ouagadougou sur financement de la Banque mondiale et rendu publique le lundi 19 novembre 2007 laisse voir que les émissions des véhicules à deux et à quatre roues sont la cause de 200 cancers par an à Ouagadougou. Cette pollution cause près 13.000 décès prématurés.

Cette étude a révélé que le problème de la pollution à Ouagadougou, c’est la nuisance des organiques volatiles et les particules qui viennent directement d’un brûlé de moteur, ou de la poussière des routes non revêtues. Et c’est cette nuisance qui attaque la santé des populations. Ainsi, si rien n’est fait dans les 10 prochaines années, ces chiffres vont plus que doubler previent l’étude.

Elle recommande que les rues de Ouagadougou soient correctement revêtues pour éviter la suspension poussiéreuse. Elle suggère également la diminution de l’utilisation du bois de chauffe dans les foyers. Ces bois sont également source de pollution.

La pollution concerne également les eaux usées, l’évacuation et le traitement des déchets solides. Ces déchets sont rejetés dans l’environnement sans aucun traitement. Ils sont également sources de maladies.


Actualités Burkina-ntic