Tortures américaines : aux oubliettes les images !

mardi 29 novembre 2011

Barack Obama qui avait promis publier les images des sévices que les soldats américains ont infligées aux prisonniers irakiens et afghans ne le fera plus. Barack Obama a tenu à expliquer son revirement ce mercredi 20 mai 2009 sur les medias américains en affirmant qu’il craignait que la publication de ces images de tortures ne renforce le sentiment anti-americain dans le monde et surtout dans les pays arabes.

Le scandale de la prison irakienne d’Abou Ghraïb en 2004 avait choquée le monde entier et encore plus le monde musulman. D’ailleurs Barack Obama doit s’adresser au monde musulman depuis l’Egypte ce 4 juin 2009.

De ce fait, Obama a ordonné à son administration de contester l’ordre de la Justice sommant le Pentagone de rendre publiques les images photos montrant les abus auxquels se seraient livrés des soldats américains sous l’ère Bush dans des prisons d’Irak et d’Afghanistan.

Les grandes organisations de défense des libertés comme l’ACLU se sont dit indignées par le volte-face de Obama. Néanmoins, Obama a assuré qu’il a ordonné l’interdiction de la torture et le respect des conventions de Genève après son investiture. Il a ajoutée également que son administration a pris les dispositions nécessaires pour punir les auteurs des tortures.

La justice américaine a ordonné le Pentagone à publier les images des tortues avant le 28 mai 2009. Cette structure était sur le point de publier plus d’une centaine d’images lorsque Obama a changé ‘avis : ne plus publier ces images. Quelques mois auparavant, Obama avait soutenu que les responsables politiques ayant autorisé les tortures des suspects de terrorisme, les auteurs de tortures sous l’administration Bush ne seront pas poursuit.


Actualités Burkina-ntic