Gabon : Ali au pouvoir, la population aux abois

mardi 29 novembre 2011

Après la proclamation ce jeudi 03 septembre 2009 par le ministre de l’Intérieur des résultats de l’élection présidentielle donnant vainqueur Ali Bongo avec 41,73% des voix, André Mba Obame 25,88%, contre 25,22% pour Pierre Mamboundou, une vague de violences a ébranlé Port-Gentil, la capitale économique du Gabon.

A Libreville, la capitale politique, il régnait un calme relatif. Pour nombre de ces mecontents, la France serait derrière la victoire de Ali Bongo, fils du défunt président Omar Bongo, mort le 8 juin à l’âge de 73 ans. Pourtant la France soutient qu’elle n’a pas de candidat, mais cela n’a pas empêche les manifestants d’incendier le jeudi ,le consulat français à Port-Gentil. Cette situation a obligé la France à mettre ses troupes sur place en état d’alerte. Ce vendredi, les actions de protestation et de vandalisme ont continué a Port-Gentil. Des postes de police incendiés. Des magasins pillés. La société française Total mis à feu. Deux personnes tuées. Etc. Un couvre-feu a été instauré la veille et restera en vigueur "jusqu’à nouvel ordre", a déclaré le ministre gabonais de l’Intérieur et de la Défense Jean-François Ndongou.

Malgré les protestations, la présidente de la Cour constitutionnelle a confirmé ce vendredi 4 septembre, les résultats pourtant contestés par l’opposition qui parle de "fraude". Les contestaires des résultats disposent cependant de 10 jours pour faire recours. Le parti de Pierre Mamboundou a invoqué la déclaration des Droits de l’homme pour justifier un "recours à la résistance ".
Nonobstant cette situation, Ali Bongo, le tout nouveau président se dit disposée a œuvrer pour le bonheur de "toutes Gabonaises et de tous les Gabonais […] de faire en sorte que les conditions de vie des Gabonaises et des gabonais changent (...) en mieux". Dans cette bataille politique, les journalistes paient un prix fort. Plusieurs d’entre eux ont été victimes de sévices corporelles et de menaces.


Actualités Burkina-ntic

  • Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son bac. quelle filière est bien ? Voir l'integralité
  • Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique Voir l'integralité
  • Astuces techniques du jour : comment modifier un fichier PDF en word Voir l'integralité
  • Université Ouaga 2 : Les meilleurs étudiants reçoivent des tablettes, dernière génération Voir l'integralité