Côte d’Ivoire : Le RDR aux commandes du pays, le FIP à la littérature

vendredi 30 décembre 2011

Alors que la Côte d’Ivoire se dote d’un nouveau Parlement à forte tendance Rassemblement des Républicains (RDR), Laurent Gbagbo fait de la littérature dans « Côte d’Ivoire, le coup d’Etat » du journaliste Charles Onana qui vient de paraitre. Il est préfacé de Thabo Mbeki, ancien président sud-africain.
Dans cet ouvrage, Laurent Gbagbo s’y exprime et jette l’anathème sur la France qu’il accuse d’avoir perpétré un coup d’Etat en avril dernier pour installer son rival, Alassane Dramane Ouattara dit ADO. Toutefois, il oublie toutefois de mentionner les conditions ‘calamiteuses’, le terme est de Gbagbo lui-même, dans lesquelles il est parvenu au pouvoir en 2000 et en particulier le rôle joué par la France dans cette ascension au pouvoir.

Gbagbo ou ADO, ce qui intéresse la France, ce sont ses intérêts.
Et pendant que Gbagbo mène ses diatribes littéraires, la politique reprend ses droits. Les élections législatives qui ont eu lieu le 11 décembre dernier ont livré leur verdit. Et il fait grincer les dents dans le camp du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ex président, Henri Konan Bédié, allié au RDR. Pour Bertin Kouadio Konan, député PDCI « ce n’est parce qu’on est en alliance qu’on doit se laisser voler. »

La victoire écrasante du RDR sur les autres partis (127 des 254 sièges), fait craindre de l’avenir de l’alliance.
Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP,) la coalition entre le PDCI et le RDR sort affaiblie de ce scrutin, car sur le terrain chacun des partis à prêcher pour sa propre chapelle et parfois avec violences.

Le FPI qui n’a pas participe aux élections aura 5ans pour méditer sur son éloignement de l’hémicycle.
Loin de la politique et des affaires, avec leur mentor a la Haye et nombre de responsables en prison en Cote d’Ivoire, le FPI a engagé sa descente aux enfers. Ce qui risque de lui être fatal.
Selon la loi votée en septembre 2004 et entrée en application en 2007, seuls les partis représentés à l’assemblée bénéficient d’un financement public.


Actualités Burkina-ntic

  • Les questions que l’on pose à un pauvre enseignant en début de rentrée, monsieur, ma fille, mon fils a eu son bac. quelle filière est bien ? Voir l'integralité
  • Economie numérique : Bientôt un salon sur le commerce électronique Voir l'integralité
  • Astuces techniques du jour : comment modifier un fichier PDF en word Voir l'integralité
  • Université Ouaga 2 : Les meilleurs étudiants reçoivent des tablettes, dernière génération Voir l'integralité