Procès du 11 septembre 2001 : les accusés crient à la maltraitance

dimanche 13 mai 2012

« L’ère de Kadhafi est finie, mais on a Kadhafi ici, » a crié Al-Chaïba, ressortissant du Yémen lors du jugement des auteurs de l’attentat du 11-Septembre le samedi 5 mai dernier à Guantanamo. Puis de poursuivre « Vous allez nous tuer et dire ensuite qu’on s’est suicidés ».

Par ce cri, Al-Chaïba veut dénoncer le mauvais traitement que lui et ses codétenus subissent dans une prison secrète de la CIA. Chaïba et quatre autres personnes ont été mis en accusation. Le gouvernement américain les accuse de « complot, attaques sur des civils, blessures intentionnelles, meurtres et violation du droit sur la guerre, destruction, détournement d’avions et terrorisme », a annoncé le procureur, le général Mark Martins.

Ils sont accusés Le procès a proprement parlé pourrait ne pas commencer avant mai 2013. L’attentat du 11 septembre 201 avait causé la mort de 2 976 personnes aux États-Unis.


Actualités Burkina-ntic

  • Lancement du concours Agrihack Burkina 2018 Voir l'integralité
  • Les dérives actuelles de la coopération internationale et de l’aide au développement Voir l'integralité
  • Recherches universitaires : Aminata Ouédraogo analyse la pratique de l’écriture multimédia dans les médias en ligne burkinabè Voir l'integralité
  • Gouvernance de l’Internet en Afrique de l’Ouest : Les experts veulent définir des actions pour son émergence Voir l'integralité