Charlemagne ABISSI aux dirigeants africains

mardi 28 janvier 2014

LETTRE OUVERTE D’UN AFRICAIN A NOS CHERS DIRIGEANTS

Mesdames et messieurs les dirigeants,
Chères grandes sœurs et chers grands frères,

Je suis africain. J’ai 50 ans et je fais partie de la génération bénie de ceux qui ont vécu
-  L’ère de la machine à écrire à ruban et celle des tablettes tactiles
-  L’ère du téléphone à cadran et celle du Smartphone
-  L’ère du télégramme et du SMS
-  L’ère de la locomotive et celle du train à grande vitesse

Je ne veux plus aller en Europe pour prendre le TGV
Je ne veux plus aller en occident pour me soigner
Je ne veux plus aller en occident pour voyager moins cher en avion
Je ne veux plus aller en Occident pour mes vacances.

Tous les hommes sont nés égaux en droit, mais ils le sont aussi parce qu’ils ont quatre membres, un cerveau, un cœur et ils ont les cinq sens.
Ils sont nés égaux en intelligence et en dignité, alors cessons de mépriser nos peuples et de les sous-estimer.

Quelqu’un me dira, il y a de la pauvreté dans nos villages et de l’arriération mais moi je dirai, au village tout le monde a un téléphone portable. Moi je dirai, au village il y a encore la vie, l’humanité et la culture.

Nous avons confiance en vous
Nous savons que vous pouvez encore inverser la tendance du sous-développement mental si vous êtes en unité de pensée pour un développement solidaire et concerté de notre continent, si vous évitez les vaines querelles de leadership qui vous divisent et qui sont alimentées par ceux qui ont intérêt à ce que vous restiez divisés.
Vous me parlerez de pression mais à y bien regarder, si vous voulez bien faire l’exercice honnêtement, vous trouverez que la seule pression que vous avez, c’est votre obsession à conserver le pouvoir, ce par quoi les autres vous tiennent.

Moi, je vous pose une seule question
-  Souhaitez vous conserver le pouvoir et laisser un mauvais souvenir de vous si ce n’est que vous prenez le risque de mal finir ou souhaitez-vous marquer positivement la postérité et l’histoire par votre passage, si court soit-il à la tête de votre pays ou de l’institution que vous dirigez ?

La sagesse dont l’ennemi jurée est l’orgueil commande de choisir la seconde option mais…

Addis Abeba, le lundi 27 janvier 2014
Sincèrement votre,
Charlemagne ABISSI
Directeur général
Groupe Savane Communication
Ouagadougou - Burkina Faso

PS. Mes vœux de Sante- de Succès- de Prospérité- de Paix pour l’année 2014 et celle à venir.

.


Actualités Burkina-ntic