Hommes forts ou Grands hommes : Compaoré versus Diabré

vendredi 15 août 2014

Hommes forts ou Grands hommes ? De quel type de leaders le Faso a–t-il besoin pour se construire pour enfin se réaliser ?

Si pour le président du Faso, Blaise Compaoré, présent au sommet États-Unis–Afrique du 04 au 6 août 2014 à Washington, il faut des hommes forts, pour Zéphirin Diabré, Président de l’Union pour le progrès et le changement, UPC, il faut plus tôt des hommes grands, au Faso. C’est ce que Zéphirin Diabré, également, chef de fil de l’opposition a soutenu au micro de RFI ce mercredi 13 août 2014.

Ces propos nourrissant le débat politique aussi bien sur le net que dans la presse locale, je me suis permis de recueillir les points de vue de politologues et de constitutionalistes :

1. Babacar Gueye, Professeur agrégé de droit constitutionnel et Directeur de l’institut supérieur de droit de Dakar, Sénégal.
2. Fabrice Balanche, Professeur de Sciences politiques et Maître de conférences à l’Université de Lyon 2, en France.
3. Et Mohamed NBodj, Coordinateur du Forum Civil Sénégalais.

Pour mes tentatives, pour entrer en contact avec les experts burkinabè en la matière, sont restées vaines.

Egalement ma position, sur les propos de Blaise Compaoré, est disponible à ce lien : bit.ly/1lIuTBP.

Pour l’interview : cliquer sur écouter.

Bonne écoute et agréable weekend.


Actualités Burkina-ntic