Pour que le Sahel et la Corne de l’Afrique redeviennent des paradis

vendredi 23 septembre 2016

Ainsi a été mis en place ce 27 août 2016 une nouvelle initiative africaine pour lutter contre la désertification. Renforcer la résilience au changement climatique à travers le partage des connaissances et l’amélioration de l’accès au financement en font partie. Dans le Sahel et la Corne de l’Afrique, une grande partie de la terre, constituée de désert et de zones arides abritent des millions de personnes dont les moyens de subsistance sont intimement liés à l’environnement naturel.

Dans cette perspective, l’ouest du continent africain travaille à la réalisation d’une Grande Muraille Verte avec plus de deux millions d’hectares de terres de production devant être protégées des risques de désertification et de sécheresse.

En tant que mécanisme financier, la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification (UNCCD), et le Fonds pour l’environnement (FEM) mondial sont déterminés à protéger ces zones. Selon la directrice du FEM, Naoko Ishii, son institution va investir plus de 350 millions de US $ dans plusieurs grands programmes axés sur les terres arides au cours des cinq dernières années.

Pour en bénéficier, les pays à zones arides doivent mettre en place des politiques et des stratégies d’investissement pour l’environnement et le développement de l’agriculture.


Actualités Burkina-ntic